Géographiquement situé dans la zone tropicale, le Vietnam est un véritable paradis pour les fruits.  Des coins de rue aux vendeurs de rue, on trouve partout des panneaux indiquant “hoa quả” (fruits) au sommet de pyramides parfaitement empilées de fruits colorés. Grignotez heureux, soyez aventureux et plongez dans le monde merveilleux des fruits du Vietnam avec cette liste. Il vaut la peine de les goûter tous, car les saveurs et les textures exotiques sont tout simplement introuvables chez vous.

Mangue

Mangue - fruits du Vietnam

Il existe de nombreux types de mangues au Vietnam, mais la plus célèbre est probablement la mangue sablée de Hoa Loc, une petite commune du delta du Mékong au sud du Vietnam, précisément dans la province de Tien Giang. La mangue de Hoa Loc pèse généralement entre 350 et 450 grammes et elle a une forme ovale et la peau jaune d’or lorsqu’elle est mûre. La pulpe est également jaune vif et lisse. La mangue de Hoa Loc est charnue, moins fibreuse, très sucrée et aromatique et elle est largement disponible partout au Vietnam.

 fruits du Vietnam

En outre, la principale saison de la mangue dure de début mars à fin mai. Lorsque vous achetez une mangue, ne tenez pas compte de sa taille et choisissez celle qui est parfumée. Mangue mélangée avec des épices (sucre, et sel), comme c’est un favori parmi les jeunes Vietnamiens, vous pouvez facilement les trouver à travers les vendeurs de rue.

Mangoustan

Mangoustan - fruits du Vietnam

Le mangoustan pourpre (ou garcinia mangostana) est considéré comme la reine des fruits tropicaux. La chair est blanche et quelque peu aqueuse lorsqu’elle fond dans la bouche et a un goût sucré, un peu aigre parfois, mais surtout doux et crémeux. Un bon mangoustan est celui qui a plus de chair et moins de graines. La saison du mangoustan dure souvent de mai à septembre. Les Vietnamiens pensent qu’acheter un mangoustan, c’est comme gagner à la loterie, car il est difficile de choisir un bon mangoustan. Mais il y a quelques suggestions : un chapeau vert, frais, sans aucune fissure. En outre, lorsque vous le tenez à l’envers, vous pouvez voir la partie qui ressemble à une fleur, le nombre de “pétales de fleur” correspond au nombre de sections dans chaque mangoustan ou, à l’inverse, vous savez combien de sections si vous regardez seulement son fond.

Pomme de lait

pomme de lait - fruits du Vietnam

La pomme de lait (ou caïmite) signifie le lait maternel dans la culture vietnamienne en raison du lait lors du pressage du fruit. Au Vietnam, le type de pomme de lait le plus célèbre est celui de Lo Ren Vinh Kim, district de Chau Thanh dans la province de Tien Giang. Ce fruit du Vietnam est rond avec une peau verte et plus fine, la chair a un goût particulier : juteux, rafraîchissant et parfumé. Jusqu’à aujourd’hui, le Vietnam est le seul pays qui exporte la pomme de lait tropicale vers l’Europe, notamment l’Angleterre et aussi vers le Canada ainsi que vers le Cambodge, les Philippines, l’Inde et la Thaïlande.

Durian

Durian - fruits du Vietnam

Le durian est un fruit pour tout le monde – on l’aime ou on le déteste. Si vous l’aimez, vous le “vénérerez”. Mais si vous ne l’aimez pas, vous vous boucherez le nez en le voyant. Si le mangoustan est considéré comme la reine des fruits, le durian est connu comme le roi des fruits tropicaux au Vietnam. Le naturaliste britannique du 19e siècle, Alfred Russel Wallace, a décrit la pulpe du durian comme “une épaisse crème anglaise parfumée à l’amande”.

Le meilleur durian n’a pas beaucoup de graines, et sa chair est douce, sucrée et a une couleur beurrée. Les deux types de durian les plus connus au Vietnam sont celui de Ri6 de Vinh Long et celui de Cai Mon de Ben Tre. Ce fruit se consomme à la maison, pas dans un lieu public en raison de sa forte odeur.

Longan

Longan - fruits du Vietnam

Le longan est l’un des en-cas préférés des Vietnamiens. On le trouve facilement dans de grands boisseaux sur les nombreux marchés de rue du pays. Appelé “œil de dragon” en vietnamien, ce fruit est souvent comparé au litchi, mais il a une saveur légèrement plus sucrée et plus de chair.

Retirez la peau brune, fine et cassante, pour révéler le fruit translucide contenant une graine noire, dure et brillante. Les Vietnamiens apprécient souvent le longane seul avec une tasse de thé, ou dans une soupe sucrée froide avec des graines de lotus – un régal pour les chaudes journées d’été.

Ramboutan

Ramboutan - fruits du Vietnam

Ce fruit ressemble au hérisson, cependant, les épines vertes sont vraiment molles et faciles à enlever. Le meilleur ramboutan du Vietnam est appelé chom chom nhan (chôm chôm nhãn) – il est plus petit, (de la taille d’une balle de golf) et a moins d’épines que le ramboutan normal. Mais il a la saveur la plus sucrée, la plus juteuse avec une légère douceur et il est facile de retirer les graines de la pulpe. Et, attention à ne pas manger la graine amère qui se cache à l’intérieur de la pulpe. C’est le fruit tropical vietnamien le plus consommé en été. La saison du ramboutan dure d’avril à juin.

Pour profiter au maximum de la saveur du ramboutan et de sa valeur nutritive, il est préférable de consommer ce fruit lorsqu’il est cru. Vous pouvez utiliser les ramboutans pelés dans la salade de fruits, c’est le substitut idéal du litchi. De même, le jus de ramboutan avec un peu de cannelle ou de vanille vaut la peine d’être essayé.

Fruit du dragon

Fruit du dragon - fruits du Vietnam

Le fruit du dragon (ou pitaya) a une peau rose et des écailles vertes. La chair de ce fruit savoureux du Vietnam est rouge ou blanche, douce et très juteuse, sans parfum. Les petites graines noires ressemblent à du sésame et sont comestibles et bonnes pour la digestion. Les meilleurs fruits du dragon sont cultivés dans la province de Binh Thuan, et la saison dure de mai à août.

Litchi

Litchi - fruits du Vietnam

L’été est la saison du litchi. Bien que ce fruit soit principalement cultivé dans le nord du Vietnam, vous pouvez facilement le trouver dans tout le pays. Le fruit est très juteux, sucré et facile à manger. Mais le litchi ne peut pas être conservé plus d’un jour ou deux et il est préférable de le garder au réfrigérateur.

Pomme cannelle

Pomme cannelle - fruits du Vietnam

L’un des fruits les plus consommés au Vietnam, très populaire pour ses bienfaits pour la santé, lorsqu’il est mûr, sa peau devient molle et facile à enlever. On peut alors directement croquer la pulpe blanche, sucrée et crémeuse. N’oubliez pas de recracher les graines noires. La meilleure période pour déguster ce fruit vietnamien populaire est l’automne (d’août à fin septembre). Pour accélérer le processus de maturation, conservez la pomme cannelle dans un sac en papier.

Sapotille

Sapotille - fruits du Vietnam

La sapotille est un autre fruit tropical très populaire au Vietnam. Le fruit est brun, rond ou légèrement oblong et doté d’une peau très fine. La pulpe est douce et délicate, et rappelle le caramel, la poire et le miel. Les fruits ont deux à cinq graines noires, dures et longues.

Le fruit est célèbre pour son arôme et est utilisé pour les sorbets, les cocktails, les confitures et les glaces, ainsi que dans la préparation de gâteaux, de sirops et de sauces ; fermenté, il donne du goût au vin et au vinaigre. Toutefois, le nom scientifique de la sapotille est Manilkara zapota. Il s’agit d’un arbre à feuilles persistantes et à longue durée de vie, originaire du sud du Mexique, d’Amérique centrale et des Caraïbes.

Jacquier

Jacquier - fruits du Vietnam

Le goût sucré du jacquier peut provoquer une dépendance, mais n’oubliez pas de ne pas en manger trop, car il peut aussi provoquer des troubles digestifs. Dans la liste des fruits du Vietnam, il existe plusieurs types de jacquier, mais le plus populaire est le jacquier croustillant et sec, par opposition à un type très collant et frais. Le goût est un mélange de pomme et d’ananas, avec un arrière-goût de vanille.

À Hue et dans le centre du Vietnam, le jacquier est utilisé en salade, mélangé à des crevettes et à de la sauce de poisson, et il est servi avec des galettes de riz.

Rejoignez-nous sur Facebook ou Instagram pour plus d’informations !