Le Cambodge, le Laos, le Myanmar et la Thaïlande sont des pays frontaliers, ils ont leurs propres coutumes, façons de vivre et traditions. Mais ils ont au moins une chose en commun: le festival du Nouvel An, célébré durant trois jours du 13/14 avril au 15/16 avril après la récolte et avant le début de la saison des pluies. Pendant cette période, les habitants des 4 pays dansent, chantent et s’amusent partout dans les rues. Et si vous prenez par aux festivités, préparez-vous car ce sera… humide! Partout on s’aspèrge d’eau et même en tant que touristes vous ne serez pas épargnés. En cette période de festivité, vous sortirez peut-être sec de votre hôtel mais vous rentrerez definitivement trempé!

Mais pourquoi l’eau a t’elle un rôle central pendant les traditions du Nouvel An ?

L’eau est utilisée symboliquement comme purificateur. Les gens se lavent le corps et la maison pour se débarrasser de la malchance accumulée et faire ainsi de la nouvelle année un nouveau départ. Les statues de Bouddha sont méticuleusement nettoyées par les moines. Les parents ainsi que les grand-parents se font laver par leurs enfants et petits enfants.

Néanmoins, chaque pays a sa façon de fêter le Nouvel an. Voici une brève introduction sur les manières de célébrer la nouvelle année au Cambodge, Laos, Thaïlande et Myanamar.

Cambodge

Au début des festivités du Choul Chnam Thmey (Nouvel An), les cambodgiens font des offrandes de fruits aux ancêtres ou aux esprits de la maison et se rendent dans les temples pour allumer des bougies. Les habitants profitent également de cette fête pour laver leurs maisons avec de l’eau florale.

Angkor Wat, Krong Siem Reap, Cambodge

Le deuxième jour, il est de tradition de faire une action charitable et de visiter ses proches.

Le troisième jour, les statues de Bouddha sont nettoyées par les moines et les volontaires. Les enfants quant à eux nettoient leurs parents et grand-parents de leurs méfaits et malchances.

Les bêtises perpétrées par les enfants durant l’année sont oubliées. Les jeunes cambodgiens peuvent alors commencer le nouvel an sur de nouvelles bases.

Laos

Statuettes de Bouddha au Temple Wat Xieng Thong, Laos

Le festival du Nouvel An au Laos est appelé Pi Mai. Les célébrations commencent le dernier jour de l’année passée. Ce jour là, en plus des rituels de purification, les laotiens se rendent au temple. Selon les croyances, plus on visite de temple, plus la chance vous sourira dans la nouvelle année.

Il est également de tradition pour les enfants de demander pardon aux parents et grands-parents pour tous les soucis qu’ils ont pu causer durant l’année. Ce rituel s’appelle Baasii.

Thaïlande

En Thaïlande, l’eau est l’élément majeur du Nouvel An

Les Thaïlandais appellent le Nouvel An, Songkran. Le festival est largement célébré dans les rues de Bangkok. Chaque année, de plus en plus de touristes viennent découvrir ce spectacle fascinant.

De nuit comme de jour, on s’asperge d’eau et on se maquille le visage avec du talc. Le jour J, des fruits et plats cuisinés sont apportés dans les Wats comme offrande. On profite également de cette journée pour rendre visite à tous les membres de sa famille.

Myanmar

Thingyan - Nouvel An Myanmar
Les femmes birmanes dansent en chœur habillées de tenues traditionnelles

Le Myanmar fête le nouvel an, le Thingyan, dans 4 ou 5 jours de la nouvelle année . De grands parades sont organisées dans les villes et on partage la joie de la nouvelle année en dansant et en appréciant la musique diffusée durant le défilé.

Dans tous ces pays, les festivités attirent chaque année de nouveaux touristes. Des fêtes sont organisées dans les rues et l’on met la musique au volume maximum. Les touristes visitant le Sud Est de l’Asie en cette période devront s’attendre à être mouillés et à se promener jusqu’au bout de la nuit dans des rues bondées et pleines de vie. 

Rejoignez-nous sur Facebook ou Instagram pour plus d’informations !