DÉCOUVREZ ANGKOR, UNE DES PLUS GRANDE CITÉ MÉDIÉVALE AU MONDE !

Venez découvrir le magnifique complexe d’Angkor ! Située à quelques kilomètre de la ville de Siem Reap, cesite archéologique inscrit au patrimoine mondial de l’UNESCO vous plonge dans le passé du Cambodge. Mettez-vous dans la peau d’Indiana Jones et explorez cet immense complexe qui fût autrefois une des capitales de l’Empire Khmer.

Angkor Wat et Angkor Thom sont les deux espaces les plus connus : alors qu’Angkor Wat fût battit en tant que « temple d’Etat » , Angkor Thom est quant à elle la cité royale. Tous deux témoins de la grandeur d’Angkor, une des plus grandes villes médiévale du monde.

Angkor Wat 

Comme tous les autres temples Khmers, Angkor Wat fut construit en pierre, un matériau destiné à durer pour l’éternité. La pierre utilisée pour la plupart des temples d’Angkor était le grès extrait du mont Kulen situé à une vingtaine de kilomètres du site. Si le temple est aujourd’hui gris, il faut imaginer qu’il fût autrefois recouvert de magnifiques couleurs. Aujourd’hui, on trouve encore quelques traces de peinture rouge dont les pigments ont résisté aux assauts du temps contrairement au blanc ou au bleu qui ont disparu. Selon les chercheurs, les murs du temple étaient autrefois recouverts de peinture blanche tandis que les toits étaient dorés : Angkor Vat devait sans aucun doute être spectaculaire !

Ce temple abrite 1832 devatas ! Tantôt parées de bijoux, de coiffures élaborées et de superbes costumes, elles sont un témoignage de l’art raffiné des khmers. Egalement appelées Apsaras, elles sont des divinités féminines pouvant être décrites comme des nymphes, des courtisanes célestes qui charment les dieux par leurs danses et leurs chansons.

Angkor Thom

Bayon est le temple principal du carré que forme Angkor Thom, il comprend quarante-neuf tours sculptées de visages géants au sourire troublant. D’inspiration javanaise, les influences sont aussi hindoue, vouant un culte à Shiva et à Vishnou. Ce temple d’Etat avait probablement pour but de rassembler toutes les énergies du royaume et toutes les religions.

La Terrasse des Eléphants, longue de 300 mètres, a une grande variété de sculptures telles que des représentations de processions d’éléphants décorés de fleurs de lotus autour de la trompe, ainsi que des Garudas et des lions. Les sculptures les plus impressionnantes sont au nord de la terrasse : des éléphants à taille quasiment réelle, ainsi que deux chevaux à cinq têtes.

QUE FAIRE À PHNOM PENH ?

Le Musée National du Cambodge, situé à Phnom Penh, est un lieu qui regorge d’œuvres d’art khmères et notamment des sculptures. Le musée en lui-même est également impressionnant à voir de l’extérieur puisqu’il s’agit d’une architecture traditionnelle en terracotta. Les différents bâtiments du musée s’articulent autour d’une magnifique cour arborée où vous pourrez prendre quelques photos. Il faut savoir que les photos à l’intérieur du musée sont interdites à moins d’acheter une autorisation pour 1$.

En ce qui concerne les œuvres exposées dans le musée, il s’agit pour la plupart de collections préangkoriennes et angkoriennes. Les écriteaux sous les sculptures vous permetteront d’avoir une meilleure connaissance de l’hindouisme et du bouddhisme.

Le Palais Royal de Phnom Penh est un magnifique complexe clos où vit la famille royale du Cambodge. Accessible au public, cet espace se compose de plusieurs bâtiments dans une architecture khmère traditionnelle entourés de sublimes jardins. Il n’est pas permis de photographier l’intérieur des bâtiments, mais croyez-nous sur parole, l’intérieur de la salle du trône et la Pagode d’argent vous laisseront des souvenirs à vie !

KONG : SKULL ISLAND / COUP DE PROJECTEUR SUR LE VIETNAM !

Le 8 mars dernier, le film Kong : Skull Island est sorti au cinéma pour le plus grand plaisir des spectateurs vietnamiens qui ont accouru dans les salles !

Tourné dans les plus beaux sites naturels du pays, le film met en lumière la splendeur de la Baie d’Halong, de Ninh Binh et de la province de Quang Binh connue pour ses magnifiques grottes.

Le réalisateur du film, Jordan Vogt-Roberts se réjouit de faire découvrir les paysages surréalistes du Vietnam aux spectateurs du monde entier et de provoquer chez eux l’envie de venir visiter le pays. Kong : Skull Islandest un véritable coup de projecteur sur le Vietnam qui espère booster le tourisme grâce aux magnifiques images prises par l’équipe de cinéastes.

Une opération de communication a été lancée dans la capitale, Hanoï, où de nombreux vietnamiens participent à la promotion du film avec des montages photos de King Kong dans des lieux incontournables du pays. Voici les photos !

King Kong se relaxe dans le delta du Mékong !

King Kong faisant trempette dans le lac Hoan Kiem à Hanoï.

Mmmh… Pourquoi ne pas déguster un délicieux Bun Bo adossé aux montagnes du nord ?! 

Ce n’est pas l’Empire State Building, n’est ce pas ?! Ho Chi Minh ville est bien mieux…!! 

SANS SOUCIS LORS D’UN VOYAGE PENDANT LE TÊT

Certains voyageurs hésitent de voyager au Vietnam pendant cette fête nationale. Nous expliquerons ici pourquoi et comment voyager de façon optimale. En connaissant tout ceci, vous apprécierez largement votre séjour au Vietnam pendant les vacances du Nouvel An qui vous feront vivre une expérience incroyable et mémorable.

    1. Fermeture des magasins et des bureaux :

    Traditionnellement, les Vietnamiens prennent 4 jours de vacances pour la fête du Têt (le dernier jour de l’année jusqu’au 3ème jour de la nouvelle année) pour rencontrer et visiter leurs amis, se relaxer, s’amuser, etc. Presque tous les magasins et bureaux sont donc fermés pendant cette période.

    Note : Si vous voyagez avec une agence de voyages, il n’y aura aucun problème car ils vous donnent les informations avant la fête pour vous prévenir des restaurants ouverts, etc.

    Si vous voyagez seul, vous apprécierez la street food ou vous pouvez également aller dans une agence locale pour avoir des informations spécifiques ou encore aller faire des courses avant les jours de congé.

    1. Nourriture :

    Vous serez invités par des amis pendant les vacances. Cela pourra torturer votre estomac et vous faire grossir, comme à Noël en Occident.

    Note : Faites attention à votre poids et préparez des médicaments contre la diarrhée, la fièvre, la gueule de bois, etc. (Rappelez-vous que les pharmacies seront fermées pendant ces 4 jours).

    1. Inflation des prix occasionnelle :

    Pendant cette période, les prix ont tendance à augmenter (doubler voire tripler) car les besoins sont en hausse (achats, amusement, transport, etc.) et même la production a du mal à s’adapter à la demande. Les prix peuvent augmenter depuis le premier jour jusqu’au 6ème jour après le Têt.

    Note : Faites vos courses avant les vacances du Têt, quand les prix n’auront pas encore augmenté.

    1. Tours locaux :

    Les marchés locaux et les magasins d’objets artisanaux seront fermés pendant la fête du Têt.

    Note : appréciez les paysages, les pagodes, les temples où vous découvrirez une atmosphère particulière pour les vacances du Têt. Ou séjournez dans une maison locale dont les habitants vous feront découvrir leurs coutumes lors de cette période.

    1. Réservation d’un billet d’avion ou de train :

    Les vacances du Têt sont l’opportunité pour beaucoup de Vietnamiens de retourner dans leur ville/village natal(e), c’est pourquoi il y a beaucoup de demandes pour la réservation de ces billets. Le manque de disponibilité n’est pas une grande surprise. Et même si vous avez réservé par téléphone, votre billet pourrait être annulé. C’est pourquoi, il faut être sûr de prendre son billet à l’avance.

    Note : Réservez au moins un mois à l’avance pour être sûr d’avoir un siège.

    1. Visiter des locaux

    La majorité des Vietnamiens croient que le premier visiteur du premier jour de la nouvelle année lunaire décide de l’état de la famille pendant l’année entière. C’est pourquoi, les Vietnamiens choisissent en avance de qui sera leur premier visiteur en fonction de leur âge qui convient à l’âge de tous les membres de la famille.

    Note : Si vous voulez visiter une maison locale, vous devez éviter de les visiter le premier jour de la nouvelle année lunaire, ou au moins, les appeler pour avoir la permission.

DIFFÉRENCES ENTRE LE TÊT À HANOI ET LE TÊT À SAIGON

Il semble que la fête du Têt à Saigon est plus simple qu’à Hanoï. Les habitants d’Ho Chi Minh Ville aiment voyager tandis qu’à Hanoï, ils aiment se réunir avec leur famille.


Climat : Pendant la fête du Têt, il fait froid et pluvieux dans le nord. Dans le sud, le temps est sec et ensoleillé. Cela influe beaucoup sur la manière de s’habiller entre les deux villes.

Décorations florales : La floraison des pêchers dans le nord (fleurs roses) et des abricotiers dans le sud (fleurs jaunes) rendent les lieux très différents dans les couleurs.

Les gâteaux : En général, les gâteaux sont composés des mêmes ingrédients. Cependant, le nom et la forme sont différentes : le Banh Chung à la forme rectangulaire dans le nord, et le Banh Tet à la forme cylindrique dans le sud.

Les entrées : A Hanoï, les gens aiment des mises en bouche salées et fermentées à l’oignon. A Saigon, ils aiment les plats salés et fermentés à la pousse de soja.

Superstitions : Les habitants d’Hanoï évitent de manger des œufs pendant le Têt, à cause de leur forme similaire au nombre 0. Les Saïgonnais, eux, mangent du porc au caramel avec des œufs.

Soupe : On mange de la soupe à la peau de porc dans le nord et de la soupe aux concombres amers dans le sud.

Fruits : Dans le nord, la banane est le symbole du bonheur comme les 4 autres fruits du printemps. Mais dans le sud, la banane signifie l’échec dans le travail ou les études. 

Culte : Les habitants d’Hanoï attrapent une carpe pour les cérémonies durant le Têt qu’ils relâchent une fois que la fête est terminée. Les Saïgonnais n’ont pas ce genre de coutumes.

Maison : A Hanoï, on vous invite à prendre une tasse de thé au jasmin vert. Les Saïgonnais vous invitent à prendre un verre d’alcool avec eux.

Tet: las personas del sur viajan mucho durante las vacaciones de Tet, mientras que en el norte, prefieren pasar tiempo con su familia.

LES VERGERS DE CAI MON AVANT LE FÊTE DU TET

Pour les vacances, en plus de réaliser des compositions de fleurs traditionnelles pour le Têt comme l’abricot, la chrysanthème ou l’œillet d’Inde, la plupart des familles possèdent un bonsaï dont la taille et la forme dépend de leurs goûts : dragons, phœnix, cerf, etc.

Pendant que vous découvrirez le Jardin Cai Mon, vous aurez la chance de déguster des fruits frais en fonction de la saison. Vous apprécierez particulièrement ce moment magique et vous irez même cueillir des fruits tropicaux directement depuis les arbres. Un excellent moyen de goûter au Vietnam à travers ses fruits délicieux.

Après avoir visité les vergers du jardin de Cai Mon, vous explorerez les environs des villages pour en apprendre plus sur l’arboriculture et découvrirez les spécialités de Ben Tre ou vous vous laisserez aller sur la musique traditionnelle du sud du Vietnam.

BON VOYAGE !

COMMENT ET QUAND VOYAGER AU VIETNAM ?

Pour ceux qui voyagent au Vietnam pour la première fois, pour ceux qui aimeraient plonger dans la vie effervescente des villes récentes et jeunes ou dans la douceur des hameaux, nous vous présentons quelques conseils pour circuler comme un vrai Vietnamien.

 

En plus des moyens de transports les plus populaires comme le vélo, le scooter, le bus et le train vous pouvez trouver des moyens plus spécifiques comme :

  1. Le taxi moto ou Xe Om :

Vous pouvez facilement reconnaître un homme qui est taxi moto, sur le trottoir. Il a toujours deux casques derrière lui, parfois il est allongé sur sa mobylette avec un chapeau qui recouvre son visage, parfois il est assis jambes croisées sur le siège en fumant une cigarette. Ils peuvent également être dans un groupe en jouant aux échecs à côté de leur moto. Il est indispensable de négocier le prix avant de monter et il faut payer à l’arrivée à destination. Avec une bonne négociation, le prix d’une course en taxi moto va être 4 fois moins cher que dans un taxi normal. Par contre, si vous êtes des mauvais négociateurs, cela peut être plus cher, cela dépend de vos talents…

    1. Lambretta :

    Vous trouverez des Lambrettas dans les banlieues, pas dans les centre-ville. Le prix est similaire au bus public bien que ce soit moins confortable et que ça fasse plus de bruit. Pour les voyageurs qui aiment la photographie et ceux qui n’aiment pas le bus, la Lambretta vous conviendra parfaitement puisque vous serez à l’air frais et pourrez prendre de magnifiques photos en restant assis. 

    1. Pousse-pousse :

    Il serait bête de ne pas essayer un tour en pousse-pousse pendant votre séjour au Vietnam. Ils sont très nombreux à Hue, Hanoï ou Hoi An. Pendant que vous serez dans le pousse-pousse, vous découvrirez la folie du trafic des villes ainsi que la vie quotidienne des habitants qui rendront votre tour incroyable.

    1. Calèche à chevaux :

    Les calèches de Dalat sont très romantiques et sont décorées avec de magnifiques rubans. C’est un moyen très amusant de découvrir les environs, rythmé par les pas du cheval. C’est également idéal pour les mariages.

    1. Pirogue :

    Un voyage en pirogue, c’est poétique et mystérieux, qui vous fait avancer lentement sur la rivière telle une fleur. Vous serez ravis d’embarquer à bord de ces bateaux authentiques dans les hauts plateaux du centre du Vietnam.

    1. Vélo-lanpau :

    Vous verrez de nombreux vélo-lanpau dans le Delta du Mékong, un simple mais charmant moyen de vous promener dans les environs.

10 DIFFÉRENCES ENTRE LE VIETNAM ET LE LAOS

Excepté les similarités dans la vie quotidienne et le climat, les deux pays asiatiques, le Vietnam et le Laos ont des aspects culturels très différents :

1. Les repas : Les vietnamiens mangent du riz alors que les laotiens mangent du riz collant. Les vietnamiens utilisent des baguettes et les laotiens préfèrent manger avec leurs mains.

2. Le trafic : Les vietnamiens claxonnent tout le temps alors que leurs voisins le font seulement quand c’est nécessaire.

3. Les costumes : On porte un “Ao Dai” au Vietnam et un “sing au Laos.

4. Le type de transport : Les “xe-ôm” sont des taxi moto au Vietnam et les “tuk-tuk” ont le même rôle au Laos.

5. L’aumône : Au Vietnam, c’est rare de demander l’aumône et les dévoués ne s’assoient pas en attendant de donner l’aumône aux moines comme ils le font au Laos.

6. La beauté : Les Vietnamiens portent toujours un masque et des gants avant de sortir alors que les Laotiens aiment prendre le soleil.

7. Les fleurs nationales : La fleur de lotus symbolise la noblesse, l’invincible contre toute adversité au Vietnam. Les fleurs du frangipanier, appelées Dok Champa au Laos, symbolisent la joie et la sincérité.

8. Autostop : Si vous faites de l’autostop, au Vietnam, 8/10 personnes s’arrêterons tandis qu’1/100 s’arrêtera au Laos.

9. Marchander : Vous pouvez marchander 5 fois pour un produit au Vietnam alors qu’au Laos, c’est seulement une fois.

10. L’accueil : Vous entendrez “Sabaidee” (bonjour) durant tout votre voyage au Laos, et les Vietnamiens vous accueilleront par un “Hello” ou un simple sourire amical. 

TOP 9 DES BOISSONS DE RUE AU VIETNAM

Vivez comme un vietnamien : levez vous tôt, vers 5h du matin, faites un peu d’exercice dans un parc, mangez un bol de “Pho” pour le petit-déjeuner et flânez sur les troittoirs en dégustant un verre. Quel genre de boissons les locaux aiment-ils boire? Laquelle de nos suggestions choisiriez-vous?

1. Chè nóng – Thé chaud :

Vous pourrez voir ce type de thé dans le nord du Vietnam, et plus spécifiquement à Hanoï. L’image d’une vieille dame assise sur un petit étal de bois et tenant dans une main une tasse de thé chaud et dans l’autre une pipe de tabac. Il s’agit d’une scène quotidienne dont vous pourrez être témoin à chaque coin de rue et qui vous touchera. Et vous, est-ce que ça vous tenterait d’apprécier une tasse de thé chaud au lotus ou jasmin et de fumer une pipe en discutant avec des amis ?

2. Trà đá – Thé glacé :

Dans le sud du Vietnam, vous pourrez commander du “Trà đá” un peu partout : dans un restaurant, un glacier, une boulangerie, un coffee shop, etc. Le thé glacé est indispensable pour les locaux qui boivent plus d’ice tea que d’eau. La raison est simple, c’est frais, vite servi, bon marché (voire gratuit), et ca permet d’épancher sa soif rapidement.

3. Nước mía – Jus de canne à sucre :

Ecoutez patiemment le bruit que fait une canne à sucre pressée par une machine lors d’un après-midi ensoleillé, en dégustant ce jus typique et populaire. En plus de son goût formidable, le jus de canne à sucre est excellent pour la santé grâce à son sucre naturel. Cela donne beaucoup d’énergie mais ça prévient également de certaines maladies comme les calculs rénaux, le diabète, la jaunisse, la grippe, etc.

4. Cà phê – café : 

Vous pourrez facilement trouver une petite tasse de café noir chaud à Hanoï ou un grand verre de café au lait. Chaque jour cette boisson est consommée par les locaux à différents moments de la journée et occasions. C’est pourquoi de nombreux coffee shops sont ouverts un peu partout dans les villes. Le café peut être déguster un peu partout : dans un parc, sur un tabouret, sur le trottoir ou même debout contre un mur. Le café est une des raisons pour laquelle la population vietnamienne est si énergique. Il faut également savoir que le Vietnam est un des plus grands exportateurs au monde de café.

5. Lait de soja :

En plus du lait de soja, vous pourrez également trouver du lait de cacahuètes ou du lait d’haricots verts dans les chariots sur les trottoirs. Prenez un verre de lait de soja chaud ou glacé selon vos goûts. N’hésitez pas à demander d’emporter votre boisson.

6. Citron salé : 

Presque tous les vendeurs de rue ont du citron salé dans leur chariots. Ce type de jus aide à rafraichir le corps après avoir marché des heures sous un soleil de plomb. Et vous savez quoi ? Boire du jus de citron salé est un des meilleurs moyens pour perdre du poids. Essayez le avec de la glace, du sucre, de l’eau et cette boisson va vous éveiller les sens.

7. Sinh Tố – Jus de fruits frais :

SI vous voulez avoir une belle peau, les jus de fruits frais sont parfaits. Il en existe plusieurs types mais nous vous recommandons le jus de noix de coco aux cacahuètes ou le jus de sapotille au café. Le jus préféré des locaux est le jus d’avocat au lait.

8. Rau má, dắp cá, et d’autres jus faits de racines ou de feuilles :

Après avoir essayé toutes ces boissons populaires dans notre pays, n’hésitez pas d’essayer des boissons un peu étranges faites de plantes. Ce type de boissons peut être difficile à boire au début car vous n’y êtes pas habitué. Mais c’est vraiment très bon pour la santé, et pourquoi pas être un peu aventurier ? 

9. The last drink !!!!

Nous vous recommandons de boire de l’eau minérale ou de source. L’eau est le meilleur choix pour notre corps et est essentielle dans un pays aussi chaud que le notre.

 Faites attention ! Ne buvez pas toutes ces boissons en un jour, votre estomac en serez fâché ! SANTÉ !!